7.1 Comptes consolidés 2020 et annexe

 

Bilan consolidé

 

ACTIF

 

(en milliers d’euros) Référence
annexe
31/12/2020 31/12/2019
Actifs non courants      
Immobilisations incorporelles 4.3 31 000 31 464
Écarts d’acquisition 4.2 1 219 849 1 245 020
Immobilisations corporelles 4.1 1 148 302 1 067 911
Immobilisations corporelles – droits d’utilisation 4.1 178 542 182 622
Participations dans les coentreprises 9 316 602  
Autres actifs financiers 4.5.1 72 408 169 493
Impôts différés 4.6 14 405 15 778
Autres actifs long terme 4.5.3 10 762 34 360
Total actifs non courants (I)   2 991 870 2 746 648
Actifs courants      
Stocks et en-cours 4.7 333 377 526 628
Clients et autres débiteurs 4.5.4 467 850 611 335
Créances d’impôt   33 463 21 871
Autres actifs courants 4.5.2 20 472 16 598
Trésorerie et équivalents de trésorerie 4.5.5 1 081 584 860 150
Total actifs courants (II)   1 936 746 2 036 582
Total groupe d’actifs destinés à être cédés (III) 3.3   963 856
TOTAL ACTIF (I + II + III)   4 928 616 5 747 086

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 206
   

 

PASSIF

 

(en milliers d’euros) Référence
annexe
31/12/2020 31/12/2019
Capitaux propres – part du Groupe      
Capital   129 538 125 222
Primes liées au capital   1 593 902 1 480 132
Résultats accumulés   777 611 841 726
Total   2 501 051 2 447 080
Intérêts minoritaires   119 282 146 547
Capitaux propres (I) 4.8 2 620 333 2 593 627
Passifs non courants      
Emprunts et dettes financières 4.10.1 894 015 1 130 395
Obligations locatives 4.10.1 141 122 148 117
Consignations d’emballages   127 894 122 335
Engagements envers le personnel 4.12 60 189 56 611
Autres provisions 4.11 142 893 129 236
Impôts différés 4.6 51 103 52 001
Autres passifs long terme 4.10.3 3 975 4 993
Total passifs non courants (II)   1 421 191 1 643 688
Passifs courants      
Emprunts et concours bancaires (part à moins d’un an) 4.10.1 367 297 366 881
Obligations locatives (part à moins d’un an) 4.10.1 30 072 34 696
Fournisseurs et autres créditeurs 4.10.4 459 618 643 256
Dettes d’impôt   22 819 25 894
Autres passifs courants 4.10.3 7 286 17 582
Total passifs courants (III)   887 092 1 088 309
Total passifs liés à un groupe d’actifs destinés à être cédés (IV) 3.3   421 462
TOTAL PASSIF (I + II + III + IV)   4 928 616 5 747 086

 

207

 

Compte de résultat consolidé

 

(en milliers d’euros) Référence
annexe
Var 31/12/2020 31/12/2019
Ventes de marchandises     2 889 661 3 974 959
Production vendue de biens et services     1 012 342 1 253 528
CHIFFRE D’AFFAIRES NET 5.1 - 25 % 3 902 003 5 228 487
Achats consommés 5.2   (2 702 708) (3 949 764)
Charges externes 5.4   (376 893) (420 496)
Charges de personnel 5.3   (200 948) (199 279)
Impôts et taxes     (115 867) (134 952)
Résultat brut d’exploitation   - 4 % 505 587 523 996
Autres produits de l’activité     1 196 8 654
Amortissements et provisions nets 5.5   (140 058) (122 942)
Autres produits et charges d’exploitation 5.6   (862) 1 940
Résultat opérationnel courant   - 11 % 365 863 411 648
Autres produits et charges opérationnels 5.7   (77 919) (7 007)
Résultat opérationnel avant quote-part de résultat des coentreprises   - 29 % 287 944 404 641
Quote-part de résultat des coentreprises     4 268  
Résultat opérationnel après quote-part de résultat des coentreprises   - 28 % 292 212 404 641
Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie     2 597 5 414
Coût de l’endettement financier brut     (19 396) (22 614)
Charge d’intérêt sur obligations locatives     (9 188) (7 552)
Coût de l’endettement financier net 5.8 5 % (25 987) (24 752)
Autres produits et charges financiers 5.9   (11 234) (9 919)
Résultat avant impôt   - 31 % 254 991 369 970
Impôt sur les bénéfices 5.10   (59 470) (75 503)
Résultat des activités destinées à être cédées 3   101 383 31 795
Résultat net total   - 9 % 296 904 326 262
Résultat net part du Groupe   - 9 % 280 333 307 227
dont résultat net des activités poursuivies, part du Groupe     180 046 279 257
dont résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe     100 287 27 970
Résultat net minoritaires   - 13 % 16 571 19 035
dont résultat net des activités poursuivies, minoritaires     15 475 15 210
dont résultat net des activités destinées à être cédées, minoritaires     1 096 3 825
Résultat net par action (en euros) 5.11 - 12 % 2,75 3,12
dont résultat net des activités poursuivies, part du Groupe, par action     1,77 2,84
dont résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe, par action     0,98 0,28
Résultat net dilué par action (en euros) 5.11 - 12 % 2,72 3,09
dont résultat net des activités poursuivies, part du Groupe, dilué par action     1,75 2,81
dont résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe, dilué par action     0,97 0,28

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 208
   
 

État des autres éléments du résultat global

 

(en milliers d’euros) 31/12/2020 31/12/2019
RÉSULTAT NET DE L’ENSEMBLE CONSOLIDÉ (I) 296 904 326 262
Réserves de conversion (hors coentreprises) (153 362) (33 754)
Instruments de couverture 1 674 955
Impôts sur les instruments de couverture (600) (318)
Éléments recyclables du résultat des coentreprises (2 528)  
Éléments qui seront reclassés ultérieurement en résultat (II) (154 816) (33 117)
dont éléments qui seront reclassés ultérieurement en résultat – Activités poursuivies (159 908) (36 058)
dont éléments qui seront reclassés ultérieurement en résultat – Activités destinées à être cédées 5 092 2 941
Gains et pertes actuariels (3 339) (7 437)
Impôts sur les gains et pertes actuariels 382 1 078
Éléments non recyclables du résultat des coentreprises (113)  
Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat (III) (3 070) (6 360)
dont éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat – Activités poursuivies (3 070) (6 030)
dont éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat – Activités destinées à être cédées   (330)
RÉSULTAT GLOBAL DE LA PÉRIODE (I + II + III) 139 018 286 785
Part attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe 126 975 266 858
Part attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 12 043 19 927
     

État des variations des capitaux propres consolidés

 

  Actions en
circulation
dont
actions
propres
  Capital Primes Actions
propres
Réserves
et résultat
consolidés
Écarts de
conversion
Capitaux
propres
attribuables
aux proprié-
taires de la
société mère
du Groupe
Participa-
tions ne
donnant pas
le contrôle
(intérêts
minoritaires)
Capitaux
propres de
l’ensemble
consolidé
  (en nombre d’actions)   (en milliers d’euros)
CAPITAUX PROPRES AU 31 DÉC. 2018 96 813 744 36 128  

121 017

1 350 696 (1 677) 772 684 (45 926) 2 196 787 137 230 2 334 017
Impact 1re application IFRS 16             (2 306)   (2 306) (13) (2 319)
CAPITAUX PROPRES AU 1ER JANV. 2019 96 813 744 36 128  

121 017

1 350 696 (1 677) 770 378 (45 926) 2 194 481 137 217 2 331 698
Résultat global de la période             302 012 (35 154) 266 858 19 927 286 785
Variation de pourcentage d’intérêts                      
Paiement en actions             5 382   5 382   5 382
Augmentation de capital 3 363 688     4 205 129 436   408   134 049 3 900 137 949
Actions propres   (14 890)       569 269   838   838
Distribution de dividendes             (154 522)   (154 522) (14 497) (169 019)
Autres variations             (6)   (6)   (6)
CAPITAUX PROPRES AU 31 DÉC. 2019 100 177 432 21 238  

125 222

1 480 132 (1 109) 923 915 (81 080) 2 447 080 146 547 2 593 627
Résultat global de la période             278 555 (151 580) 126 975 12 043 139 018
Variation de pourcentage d’intérêts             (665)   (665) (26 526) (27 191)
Paiement en actions             8 799   8 799   8 799
Augmentation de capital 3 453 245     4 316 113 770   397   118 483 (765) 117 718
Actions propres   36 849       (925) (555)   (1 480)   (1 480)
Distribution de dividendes             (197 965)   (197 965) (12 007) (209 972)
Autres variations             (176)   (176) (11) (187)
CAPITAUX PROPRES AU 31 DÉC. 2020 103 630 677 58 087  

129 538

1 593 902 (2 034) 1 012 305 (232 660) 2 501 051 119 282 2 620 333

 

209

 

Tableau de flux de trésorerie consolidés

 

(en milliers d’euros) 31/12/2020 31/12/2019
RÉSULTAT NET TOTAL CONSOLIDÉ DES ACTIVITÉS POURSUIVIES 195 521 294 467
RÉSULTAT NET DES ACTIVITÉS DESTINÉES À ÊTRE CÉDÉES 101 383 31 795
Ajustements :    
Élimination du résultat des coentreprises (6 712) (4 170)
Élimination du résultat des amortissements et provisions 189 105 198 127
Élimination des résultats de cession (84 172) (6)
Élimination des produits de dividende (578) (622)
Autres produits et charges sans incidence sur la trésorerie (1) 54 304 3 962
CAPACITÉ D’AUTOFINANCEMENT APRÈS COÛT DE L’ENDETTEMENT FINANCIER NET ET IMPÔT 448 851 523 553
Élimination de la charge d’impôt 69 259 89 407
Élimination du coût de l’endettement financier net 28 788 30 546
CAPACITÉ D’AUTOFINANCEMENT AVANT COÛT DE L’ENDETTEMENT FINANCIER NET ET IMPÔT 546 898 643 506
Incidence de la variation du BFR* 132 232 (78 097)
Impôts payés (88 142) (67 494)
FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES 590 988 497 915
Incidence des variations de périmètre (trésorerie acquise – trésorerie cédée) (29 955) 64 189
Acquisition d’actifs financiers : branche distribution (2) 8 513 (264 131)
Cession d’actifs financiers : branche Rubis Terminal (2) 175 360  
Investissement dans les coentreprises (96 261)  
Acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles (245 396) (229 775)
Variation des prêts et avances consentis (28 445) (419)
Cession d’immobilisations corporelles et incorporelles 4 984 6 919
(Acquisition)/cession d’actifs financiers autres (18 104) (139 126)
Dividendes reçus 679 1 455
Autres flux liés aux opérations d’investissement (2) 232 489  
FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT 3 864 560 888

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 210
   
 

Tableau de flux de trésorerie consolidés (suite)

 

(en milliers d’euros) Référence
annexe
31/12/2020 31/12/2019
Augmentation de capital (6) 4.8 118 483 134 050
(Acquisitions)/cessions d’actions propres   (925) 568
Émissions d’emprunts 4.10.1 147 020 601 230
Remboursements d’emprunts 4.10.1 (360 583) (313 696)
Remboursements des obligations locatives 4.10.1 (38 188) (21 845)
Intérêts financiers nets versés (3)   (29 223) (28 641)
Dividendes mis en paiement (6)   (197 965) (154 522)
Dividendes mis en paiement (participations ne donnant pas le contrôle)   (11 732) (14 603)
Acquisition d’actifs financiers : branche Rubis Terminal   (1 654)  
Autres flux liés aux opérations de financement   2 160 972
FLUX DE TRÉSORERIE LIÉS AUX ACTIVITÉS DE FINANCEMENT   (372 607) 203 513
Incidence de la variation des taux de change   (35 127) (2 043)
Incidence des changements de principes comptables      
VARIATION DE LA TRÉSORERIE   187 118 138 497
Trésorerie des activités poursuivies      
Trésorerie d’ouverture (4) 4.5.5 860 150 755 969
Trésorerie d’ouverture des groupes d’actifs destinés à être cédés (5)   34 316  
Variation de la trésorerie   187 118 138 497
Reclassement de la trésorerie des groupes d’actifs destinés à être cédés (5) 3.3   (34 316)
Trésorerie de clôture (4) 4.5.5 1 081 584 860 150
Dettes financières hors obligations locatives 4.10.1 (1 261 312) (1 497 276)
Trésorerie nette de dettes financières   (179 728) (637 126)

 

(1) Dont variations de juste valeur des instruments financiers, écart d’acquisition (dépréciation, cf. note 4.2), etc.
(2) Les incidences des variations de périmètre sont décrites en note 3 de l’annexe aux comptes consolidés.
(3) Les intérêts financiers nets versés incluent les impacts liés aux retraitements des contrats de location (IFRS 16).
(4) Trésorerie hors concours bancaires.
(5) Voir en note 3 les impacts de l’application de la norme IFRS 5 à compter du 31 décembre 2019.
(6) Dont paiement du dividende en actions pour 115 millions d’euros.

 

* Ventilation de l’incidence de la variation du BFR :      
Incidence de la variation des stocks et en-cours 4.7 188 794  
Incidence de la variation des clients et autres débiteurs 4.5.4 133 147  
Incidence de la variation des fournisseurs et autres créditeurs 4.10.4 (189 709)  
Incidence de la variation du BFR   132 232  

 

211

 

Annexe des comptes consolidés au 31 décembre 2020

 

NOTE 1. Généralités

 

1.1 INFORMATION FINANCIÈRE ANNUELLE

 

Les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2020 ont été arrêtés par le Collège de la Gérance le 10 mars 2021 et examinés par le Conseil de Surveillance le 11 mars 2021.

 

Les états financiers consolidés 2020 ont été établis conformément aux normes comptables internationales publiées par l’IASB (International Accounting Standards Board) et adoptées par l’Union européenne. Ces normes comprennent les IFRS (International Financial Reporting Standards) et les IAS (International Accounting Standards), ainsi que les interprétations de l’IFRS Interpretations Committee.

 

1.2 PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DU GROUPE

 

Le groupe Rubis exerce deux activités dans le domaine de l’énergie :

 

l’activité distribution, spécialisée dans la distribution de carburants et combustibles (en stations-service ou auprès de professionnels), de lubrifiants, de gaz liquéfiés et de bitumes ;

 

l’activité support & services, qui comprend l’ensemble des activités d’infrastructures, de transport, d’approvisionnement et de services qui viennent en support au développement des activités aval de distribution et de marketing.

 

Depuis le 30 avril 2020 (cf. note 3.2.2 de la présente annexe), l’activité Rubis Terminal est intégrée dans les comptes du Groupe selon la méthode de la mise en équivalence. La coentreprise Rubis Terminal Infra est spécialisée dans le stockage de produits liquides en vrac (produits pétroliers, produits chimiques et agroalimentaires) pour des clients commerciaux et industriels.

 

Le Groupe est présent en Europe, en Afrique et aux Caraïbes.

 

NOTE 2. Principes comptables

 

2.1 BASE DE PRÉPARATION

 

Les comptes consolidés sont établis selon la convention du coût historique, à l’exception de certaines catégories d’actifs et passifs, conformément aux règles IFRS. Les catégories concernées sont mentionnées dans les notes suivantes.

 

Pour établir ses comptes, la Direction du Groupe doit procéder à des estimations et faire des hypothèses qui affectent la valeur comptable des éléments d’actif et de passif, des produits et des charges, ainsi que des informations données en notes annexes.

 

La Direction du Groupe procède à ces estimations et appréciations de façon continue sur la base de son expérience passée ainsi que de divers facteurs jugés raisonnables qui constituent le fondement de ces appréciations.

 

Les montants qui figureront dans ses futurs états financiers sont susceptibles de différer de ces estimations en fonction de l’évolution de ces hypothèses ou de conditions différentes.

 

Les principales estimations faites par la Direction du Groupe portent notamment sur les justes valeurs relatives aux regroupements d’entreprise, la valeur recouvrable des goodwill, des immobilisations incorporelles et corporelles, l’évolution des engagements envers les salariés, l’évaluation des autres provisions et les contrats de location (durée d’exercice retenue et taux d’endettement marginaux, décrits en note 4.1.2 de la présente annexe).

 

Les états financiers consolidés comprennent les états financiers de Rubis et de ses filiales de l’exercice clos le 31 décembre 2020.

 

Les états financiers des filiales étrangères sont établis dans leur monnaie fonctionnelle.

 

Les résultats et la situation financière de toutes les filiales du Groupe dont la monnaie fonctionnelle diffère de la monnaie de présentation des comptes (à savoir l’euro) sont convertis selon les principes suivants :

 

les actifs et passifs sont convertis au taux de change en vigueur à la date de clôture ;
  
les produits et charges sont convertis au taux de change moyen ;
  
ces écarts de change sont comptabilisés dans les autres éléments du résultat global, au poste « Réserves de conversion » ;
  
les écarts de conversion cumulés sont recyclés en résultat en cas de cession ou de liquidation de la participation à laquelle ils se rapportent.

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 212
   
 

Les écarts d’acquisition et réévaluations à la juste valeur découlant de l’acquisition d’une entité étrangère sont considérés comme des actifs et passifs de cette dernière et convertis aux taux de change en vigueur à la clôture.

 

Toutes les transactions significatives réalisées entre les sociétés consolidées ainsi que les profits internes sont éliminés.

 

Les écarts de change issus de l’élimination des transactions et flux entre sociétés consolidées libellés en monnaies étrangères font l’objet du traitement suivant :

 

les écarts de change issus de l’élimination des transactions internes sont inscrits au poste « Écarts de conversion » dans les capitaux propres et au poste « Intérêts minoritaires » pour la part revenant aux tiers, de manière à neutraliser l’incidence sur le résultat consolidé ;
   
les écarts de change sur flux de financement réciproques sont, quant à eux, classés dans une rubrique distincte du tableau des flux de trésorerie consolidés.

 

Les comptes consolidés sont établis en euros et les états financiers sont présentés en milliers d’euros.

 

2.2 RÉFÉRENTIEL COMPTABLE APPLIQUÉ

 

NORMES, INTERPRÉTATIONS ET AMENDEMENTS APPLICABLES AU 1ER JANVIER 2020

 

Les normes, interprétations et amendements suivants parus au Journal Officiel de l’Union européenne à la date de clôture sont appliqués pour la première fois en 2020 :

 

Norme/Interprétation     Date d’application obligatoire
Amendements à IFRS 3  Définition d’une activité  1er janvier 2020
Amendements à IFRS 16  Aménagements des loyers Covid-19  1er juin 2020
Amendements à IAS 1 et IAS 8  Définition de la matérialité  1er janvier 2020
Cadre conceptuel  Cadre conceptuel de l’information financière révisé (en remplacement du cadre 2010)  1er janvier 2020
Réforme des taux d’intérêt de référence (IBOR) – étape 1  Amendements à IFRS 9, IAS 39 et IFRS 7  1er janvier 2020

 

La première application de ces normes, interprétations et amendements n’a pas eu d’impact matériel sur les comptes du Groupe.

 

Décision de l’IFRS IC de novembre 2019 (IFRS 16)

 

La décision de l’IFRS IC sur la détermination de la durée de certains contrats de location et la durée d’amortissement des agencements et installations indissociables des biens loués a conduit le Groupe à revoir la durée de certains contrats. L’impact sur les droits d’utilisation et les obligations locatives s’élève à 12 millions d’euros et a été comptabilisé au 1er janvier 2020, dans la mesure où celui-ci n’est pas significatif sur le bilan (positions à l’ouverture et la clôture) et le compte de résultat 2019.

 

NORMES, INTERPRÉTATIONS ET AMENDEMENTS APPLICABLES PAR ANTICIPATION SUR OPTION

 

Le Groupe n’a pas appliqué par anticipation les normes, interprétations et amendements dont l’application n’est pas obligatoire au 31 décembre 2020 ou qui n’ont pas encore été adoptés par l’Union européenne.

 

Information spécifique à la pandémie Covid-19

 

La performance du Groupe sur l’année 2020 a été pénalisée par la Covid. Si le mois d’avril 2020 a connu un point extrême de chute d’activité (- 42 %), les mois suivants ont enregistré un retour régulier vers une normalisation doublé d’un accroissement des marges unitaires permettant de stabiliser le résultat opérationnel courant sur le second semestre (contre un retrait de 21 % au premier semestre).

 

L’impact sur le résultat brut d’exploitation et le résultat opérationnel courant publiés au 31 décembre 2020 a été estimé à - 63 millions d’euros (contre - 46 millions d’euros estimés à la fin du premier semestre). Cette estimation est calculée en comparant les volumes réalisés en 2020 par rapport à 2019 sur la période d’avril à décembre, indépendamment de la croissance initialement prévue dans les plans d’affaires.

 

L’activité la plus touchée est celle de l’aviation, alors que les activités GPL (résidentiel et agroalimentaire) ont très bien résisté. Le marché du bitume en Afrique a été globalement insensible à la pandémie mondiale.

 

La JV Rubis Terminal a démontré une forte résistance tout au long de l’exercice, grâce notamment au retour du contango qui a généré une forte demande en capacités de stockage.

 

Sur l’ensemble de ses filiales, le Groupe n’a pas fait appel aux dispositifs d’aides mis en place par les gouvernements.

 

    213
   
 

NOTE 3. Périmètre de consolidation

 

Principes comptables

 

Le Groupe applique, depuis le 1er janvier 2014, les nouvelles normes relatives au périmètre de consolidation IFRS 10, 11, 12, ainsi qu’IAS 28 amendée.

 

Intégration globale

 

Toutes les sociétés dans lesquelles Rubis exerce le contrôle, c’est-à-dire dans lesquelles il a le pouvoir de diriger les politiques financière et opérationnelle afin d’obtenir des avantages de leurs activités, sont consolidées par intégration globale.

 

Le contrôle défini par la norme IFRS 10 est fondé sur les trois critères suivants à remplir simultanément afin de conclure à l’exercice du contrôle par la société mère :

 

  la société mère détient le pouvoir sur la filiale lorsqu’elle a des droits effectifs qui lui confèrent la capacité actuelle de diriger les activités pertinentes, à savoir les activités ayant une incidence importante sur les rendements de la filiale. Le pouvoir peut être issu de droits de vote (existants et/ou potentiels) et/ou d’accords contractuels. L’appréciation de la détention du pouvoir dépend de la nature des activités pertinentes de la filiale, du processus de décision en son sein et de la répartition des droits des autres actionnaires de la filiale ;

 

  la société mère est exposée ou a droit à des rendements variables en raison de ses liens avec la filiale qui peuvent varier selon la performance de celle-ci ;

 

  la société mère a la capacité d’exercer son pouvoir afin d’influer sur les rendements.

 

Partenariats

 

Dans un partenariat, les parties sont liées par un accord contractuel leur conférant le contrôle conjoint de l’entreprise. L’existence d’un contrôle conjoint est déterminée dans le cas où les décisions concernant les activités pertinentes requièrent le consentement unanime des parties qui contrôlent collectivement l’entreprise.

 

Les partenariats sont classés en deux catégories :

 

  les entreprises communes : il s’agit de partenariats dans lesquels les parties qui exercent un contrôle conjoint sur l’entreprise ont directement des droits sur les actifs et des obligations au titre des passifs liés, relatifs à celle-ci. Les entreprises communes sont comptabilisées selon les intérêts détenus par le Groupe dans les actifs et passifs de chaque entreprise commune ;

 

  les coentreprises : il s’agit de partenariats dans lesquels les parties qui exercent un contrôle conjoint sur l’entreprise ont des droits sur l’actif net de celle-ci. Le Groupe comptabilise ses coentreprises selon la méthode de la mise en équivalence, conformément à la norme IAS 28.

 

3.1 PÉRIMÈTRE DE CONSOLIDATION

 

Les états financiers consolidés de l’exercice clos le 31 décembre 2020 regroupent les états financiers de Rubis et des filiales listées dans le tableau ci-dessous.

 

      31/12/2020  31/12/2019  31/12/2020  31/12/2019  Méthode de
Nom  Siège social  % contrôle  % contrôle  % d’intérêt  % d’intérêt  consolidation*
Rubis  46, rue Boissière               
   75116               
   SIREN : 784 393 530  Mère  Mère  Mère  Mère   
Rubis Patrimoine  46 rue Boissière               
   75116 Paris               
   SIREN : 319 504 106  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Coparef  46, rue Boissière               
   75116 Paris               
   SIREN : 309 265 965  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Cimarosa  46, rue Boissière               
   75119 Paris               
   SIREN : 844 648 691  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
RT Invest  33, av. de Wagram               
   75017 Paris               
   SIREN : 879 569 531  55,00 %     55,00 %     JV (MEE)
Rubis Terminal Infra  33, av. de Wagram               
   75017 Paris               
   SIREN : 879 860 245  55,00 %     55,00 %     JV (MEE)
Rubis Énergie  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 552 048 811  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vitogaz France  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 323 069 112  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 214
   
 
      31/12/2020  31/12/2019  31/12/2020  31/12/2019  Méthode de
Nom  Siège social  % contrôle  % contrôle  % d’intérêt  % d’intérêt  consolidation*
Sicogaz  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 672 026 523  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Sigalnor  Route du Hoc               
   76700 Gonfreville l’Orcher               
   SIREN : 353 646 250  65,00 %  65,00 %  65,00 %  65,00 %  IG
Starogaz  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 418 358 388  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Norgal  Route de la Chimie               
   76700 Gonfreville l’Orcher               
   SIREN : 777 344 623  20,94 %  20,94 %  20,94 %  20,94 %  JO
Frangaz  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 491 422 127  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vito Corse  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 518 094 784  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Restauration et  Tour Franklin               
Services  100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 793 835 430  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vitogaz Switzerland AG  A Bugeon               
   CH - 2087 Cornaux               
   Suisse  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energia Portugal SA  Avenida Conde Valbom 96-98               
   1050-070 Lisboa               
   Freguesia das Avenidas Novas               
   Concelho de Lisboa               
   Portugal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis II Distribuição  Avenida Conde Valbom 96-98               
Portugal SA  1050-070 Lisboa               
   Freguesia das Avenidas Novas               
   Concelho de Lisboa               
   Portugal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Sodigas Seixal Sociedade  Avenida Vinte e Três de Julho 1833               
de Distribuição de Gàs SA  Flor da Mata               
   2840-263 Seixal               
   Portugal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Sodigas Açores  Avenida Vinte e Três de Julho 1833               
   Flor da Mata               
   2840-263 Seixal               
   Portugal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Sodigas Braga  Rua Rio Mau, N06               
Sociedade de Distribuição  4 700-760 Panoias               
de Gàs, SA  União de Freguesias de               
   Merelim(São Paio), Panoias e               
   Parada de Tibães, Concelho de               
   Braga               
   Portugal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Spelta – Produtos  Rua Achada Diogo Dias, n.º 2               
Petrolíferos, SA  9135-401 Santa Cruz, Funchal               
   Portugal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vitogas España SA  Avda. Baix Llobregat 1-3, 2A               
   Poligono Industrial Màs Blau II               
   08820 El Prat de Llobregat               
   Barcelona               
   Espagne  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Fuel Supplies Channel  PO Box 85               
Islands Ltd (FSCI)  Bulwer Avenue, St Sampson               
   Guernesey GY1 3EB               
   Îles anglo-normandes  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
La Collette Terminal Ltd  La Collette               
   Saint Helier               
   Jersey JE1 0FS               
   Îles anglo-normandes  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG

 

    215
   
 
      31/12/2020  31/12/2019  31/12/2020  31/12/2019  Méthode de
Nom  Siège social  % contrôle  % contrôle  % d’intérêt  % d’intérêt  consolidation*
St Sampson Terminal Ltd  Bulwer Avenue, St Sampson               
   Guernesey GY1 3EB               
   Îles anglo-normandes  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vitogaz Maroc  Immeuble n° 7 Ghandi Mall               
   Boulevard Ghandi               
   20380 Casablanca               
   Maroc  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Lasfargaz  Immeuble n° 7 Ghandi Mall               
   Boulevard Ghandi               
   20380 Casablanca               
   Maroc  82,89 %  82,89 %  82,89 %  82,89 %  IG
Kelsey Gas Ltd  1st Floor Standard Chartered Tower,               
   19 Cybercity Ebene               
   République de Maurice  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vitogaz Madagascar  122, rue Rainandriamampandry               
   Faravohitra – BP 3984               
   Antananarivo 101               
   Madagascar  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Eccleston Co Ltd  1st Floor Standard Chartered Tower,               
   19 Cybercity Ebene               
   République de Maurice  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Vitogaz Comores  Voidjou BP 2562               
   Moroni               
   Union des Comores  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Gazel  122, rue Rainandriamampandry               
   Faravohitra – BP 3984               
   Antananarivo 101               
   Madagascar  49,00 %  49,00 %  49,00 %  49,00 %  IG
Rubis Antilles Guyane  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 542 095 591  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Stocabu  L’avenir du Morne Caruel               
   Route des Abymes               
   97139 Abymes (Guadeloupe)               
   SIREN : 388 112 054  50,00 %  50,00 %  50,00 %  50,00 %  JO
Société Industrielle de Gaz  Voie principale ZI de Jarry               
et de Lubrifiants  97122 Baie – Mahaut (Guadeloupe)               
   SIREN : 344 959 937  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Société Anonyme de la  Californie               
Raffinerie des Antilles  97232 Lamentin (Martinique)               
(SARA)  SIREN : 692 014 962  71,00 %  71,00 %  71,00 %  71,00 %  IG
Société Antillaise des  Tour Franklin               
Pétroles Rubis  100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 303 159 875  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Guyane Française  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 351 571 526  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Caraïbes Françaises  Tour Franklin               
   100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 428 742 498  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Société Réunionnaise de  Tour Franklin               
Produits Pétroliers (SRPP)  100 Terrasse Boieldieu               
   92800 Puteaux               
   SIREN : 310 837 190  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Société d’importation et de  Tour Franklin               
distribution de Gaz liquéfiés  100 Terrasse Boieldieu               
dans l’océan Indien (Sigloi)  92800 Puteaux               
   SIREN : 310 879 598  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Bermuda Ltd  2, Ferry Road               
   Saint Georges’s GE 01               
   Bermudes  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Sinders Ltd  2, Ferry Road               
   Saint Georges’s GE 01               
   Bermudes  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Bermuda Gas & Utility  2, Ferry Road               
Company Ltd  Saint Georges’s GE 01               
   Bermudes  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 216
   
 
      31/12/2020  31/12/2019  31/12/2020  31/12/2019  Méthode de
Nom  Siège social  % contrôle  % contrôle  % d’intérêt  % d’intérêt  consolidation*
Rubis Eastern Caribbean  One Rubis Plaza Welches               
SRL  St James BB 23027               
   La Barbade  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Caribbean  One Rubis Plaza Welches               
Holdings Inc.  St James BB 23027               
   La Barbade  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis West Indies Ltd  10 Finsbury Square               
   London EC2A 1AF               
   Royaume-Uni  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Guyana Inc.  Ramsburg, Providence East Bank               
   Demerara,               
   Guyana  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Bahamas Ltd  H&J Corporate Services               
   Ocean center, Montague               
   Foreshore, East Bay Street               
   PO Box SS 19084 Nassau               
   Bahamas  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Cayman Islands Ltd  c/o HSM Corporate Services &               
   Management Ltd.,               
   68 Fort Street,               
   George Town,               
   P.O. Box 31726               
   Grand Cayman KY1-1207               
   Cayman Islands  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Turks & Caicos Ltd  Caribbean Management               
   Services Ltd 122 Blue Mountain               
   Road               
   P.O. Box 127, Providenciales,               
   Îles Turques-et-Caïques TKCA 1ZZ  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Jamaica Ltd  236 Windward Road               
   Rockfort, Kingston 2 in the Parish               
   of Kingston               
   Jamaïque  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Easigas (Pty) Ltd  Gate 5, Hibiscus Road               
   Alrode 1451 Gauteng               
   Afrique du Sud  55,00 %  55,00 %  55,00 %  55,00 %  IG
Easigas Botswana (Pty) Ltd  Acumen Park, Plot 50370,               
   Fairground Office Park,               
   PO Box 1157, Gaborone               
   Botswana  55,00 %  55,00 %  55,00 %  55,00 %  IG
Easigas Swaziland (Pty) Ltd  PO Box 24 Mbabane H100               
   Swaziland 7441  55,00 %  55,00 %  55,00 %  55,00 %  IG
Easigas Lesotho (Pty) Ltd  2nd Floor, Metropolitan Life Building               
   Kingsway               
   PO BOX 1176 Maseru               
   Lesotho  55,00 %  55,00 %  55,00 %  55,00 %  IG
Ringardas Nigéria Ltd  49 Mamman Nasir Street               
   Asokoro Abuja               
   Nigéria  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
European Railroad  Zone des Hydrocarbures               
Established Services SA  Port Autonome de Dakar Mole 8               
(Eres Sénégal)  BP 844 – Dakar               
   Sénégal  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
European Railroad  Zone Industrielle du Port Autonome               
Established Services  de Lomé               
Togo SA (Eres Togo)  Route C4 – BP 9124               
   Lomé Togo  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Eres Cameroun  Zone des Professions Maritimes               
   Base Oilfield               
   « Bolloré Transport & Logistics               
   Cameroun »               
   BP 3891               
   Douala Cameroun  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Eres Libéria Inc.  1st Floor, City Builders Plaza,               
   Freeport Area Bushrod Island               
   Monrovia               
   République du Libéria  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
REC Bitumen SRL  One Rubis Plaza Welches               
   St James BB 23027               
   La Barbade  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG

 

    217
   
 
      31/12/2020  31/12/2019  31/12/2020  31/12/2019  Méthode de
Nom  Siège social  % contrôle  % contrôle  % d’intérêt  % d’intérêt  consolidation*
Bahama Blue Shipping  One Rubis Plaza Welches               
Company  St James BB 23027               
   La Barbade  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Pickett Shipping Corp.  Via España n° 122               
   Torre Delta               
   Piso 14 Apartado 0823-05658               
   Panama               
   République de Panama  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Blue Round Shipping Corp.  Via España n° 122               
   Torre Delta               
   Piso 14 Apartado 0823-05658               
   Panama               
   République de Panama  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Saunscape International Inc.  Via España n° 122               
   Torre Delta               
   Piso 14 Apartado 0823-05658               
   Panama               
   République de Panama  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Biskra Shipping SA  Via España n° 122               
   Torre Delta               
   Piso 14 Apartado 0823-05658               
   Panama               
   République de Panama  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Atlantic Rainbow Shipping  c/o Rosas Y Rosas               
Company SA  Via España n° 122               
   Torre Delta               
   Piso 14 Apartado 0823-05658               
   Panama               
   République de Panama  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Woodbar Co Ltd  1st Floor Standard Chartered Tower,               
   19 Cybercity Ebene               
   République de Maurice  85,00 %  85,00 %  85,00 %  85,00 %  IG
Rubis Énergie Djibouti  Avenue Georges Pompidou               
   BP 153               
   Djibouti               
   République de Djibouti  85,00 %  85,00 %  85,00 %  85,00 %  IG
Distributeurs Nationaux SA  2 rue Jean Gilles               
(Dinasa)  Route de l’aéroport Delmas               
   Port au Prince               
   Haïti  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Chevron Haïti Inc.  c/o Coverdale Trust Services               
   Limited               
   30 De Castro Street               
   PO BOX 4519               
   Road Town Tortola               
   Îles Vierges britanniques VG 1110  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Société de Distribution de  2 rue Jean Gilles               
Gaz SA (Sodigaz)  Route de l’aéroport Delmas               
   Port au Prince               
   Haïti  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Terminal Gazier de  Route de Varreux               
Varreux SA  Port au Prince               
   Haïti  50,00 %  50,00 %  50,00 %  50,00 %  JO
RBF Marketing Ltd  236 Windward Road               
   Rockfort, Kingston 2 in the Parish               
   of Kingston               
   Jamaïque  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Galana Distribution  1st Floor, Standard Chartered Tower,               
Pétrolière Company Ltd  19, Cibercity, Ebene,               
   République de Maurice  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Galana Distribution  Immeuble Pradon Trade Centre,               
Pétrolière SA  Antanimena, 101 Antananarivo               
   Madagascar  90,00 %  90,00 %  90,00 %  90,00 %  IG
Galana Raffinerie Terminal  1st Floor, Standard Chartered Tower,               
Company Ltd  19, Cibercity, Ebene,               
   République de Maurice  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Galana Raffinerie et  Immeuble Pradon Trade Centre,               
Terminal SA  Antanimena, 101 Antananarivo               
   Madagascar  90,00 %  90,00 %  90,00 %  90,00 %  IG
Plateforme Terminal  Immeuble Pradon Trade Centre,               
Pétrolier SA  Antanimena, 101 Antananarivo               
   Madagascar  80,00 %  80,00 %  80,00 %  80,00 %  IG

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 218
   
 
      31/12/2020  31/12/2019  31/12/2020  31/12/2019  Méthode de
Nom  Siège social  % contrôle  % contrôle  % d’intérêt  % d’intérêt  consolidation*
Rubis Middle East Supply  Unit n° : AG-34-L,               
DMCC  AG Tower, Plot n° : JLT-PH1-L1A               
   Jumeirah Lake Tower, Dubaï               
   Émirats Arabes Unis  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
RAME Rubis Asphalt Middle  Unit n° : AG-34-L,               
East DMCC  AG Tower, Plot n° : JLT-PH1-L1A               
   Jumeirah Lake Tower, Dubaï               
   Émirats Arabes Unis  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Recstar Middle East DMCC  Unit n° : AG-26-L, AG Tower,               
   Plot n° : JLT-PH1-I1A,               
   Jumeirah Lakes Towers, Dubaï               
   Émirats Arabes Unis  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Maritec Tanker  Office n° G-501               
Management Private Ltd  Lotus Corporate Park,               
   Off Western Express Highway,               
   Near Jaicoach Signal,               
   Goregaon (East)               
   Mumbai MH 400063               
   Inde  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Gulf Energy Holdings Ltd  Geminia Insurance Plaza,               
   Kilimanjaro Avenue, Upperhill               
   L.R. n° 209/6523               
   Po Box 21707-00100               
   Nairobi, Kenya  100,00 %     100,00 %     IG
Rubis Energy Kenya PLC  Avenue 5 Building               
   Rose Avenue, Kilimani               
   Po Box 44202 or 30322, 00100 GPO               
   Nairobi               
   Kenya  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Kobil Petroleum Limited  c/o The Corporation Trust               
   Company               
   Corporation Trust Center               
   1209 Orange Street               
   Wilmington, DE 19801               
   New Castle County               
   États-Unis  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Ethiopia Ltd  Addis Abada               
   Kirkos Sub City               
   Woreda 04 – House number 030               
   Éthiopie  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Rwanda Ltd  Byumba Road               
   Gatsata               
   BP 6074 – Kigali               
   Rwanda  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Uganda Ltd  Plot n° 4 Wankulukuku Road               
   Nalukulango, Industrial Area               
   Po Box 27478 – Kampala               
   Ouganda  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Zambia Ltd  Plot n° 1630               
   Malambo Road               
   Po Box 320089 – Lusaka               
   Zambie  100,00 %  100,00 %  100,00 %  100,00 %  IG
Rubis Energy Zimbabwe  Kudenga House               
(Private) Ltd  3 Baines Avenue, Harare               
   Zimbabwe  55,00 %  55,00 %  55,00 %  55,00 %  IG

 

* IG : Intégration globale ; JO : entreprise commune ; JV : coentreprise (MEE) ; MEE : mise en équivalence.

 

La société Rubis Antilles Guyane détient une participation minoritaire dans cinq GIE situés aux Antilles ; ces entités n’étant pas significatives, elles ne sont pas consolidées.

 

La société Rubis Energia Portugal détient des participations non significatives et non consolidées à ce jour.

 

Compte tenu des problèmes politiques et monétaires au Burundi, le Groupe a décidé depuis 2019 de ne pas consolider Kobil Burundi faute de contrôler réellement cette activité. Les titres correspondants ont été totalement dépréciés. La situation politique et monétaire n’a pas connu d’amélioration sur l’exercice 2020.

 

    219
   
 

3.2 VARIATIONS DU PÉRIMÈTRE DE CONSOLIDATION

 

Les variations du périmètre de consolidation concernent les regroupements d’entreprises au sens d’IFRS 3 et les acquisitions de groupes d’actifs. Seules les transactions les plus matérielles sont détaillées ci-après.

 

3.2.1 ACQUISITION DE GULF ENERGY HOLDINGS LIMITED

 

En décembre 2019, KenolKobil a finalisé l’acquisition de Gulf Energy Holdings Limited, société regroupant l’ensemble des activités de distribution de produits pétroliers de Gulf Energy Limited.

 

Les titres figuraient en « Autres actifs financiers » pour 139 millions d’euros au 31 décembre 2019. Le prix définitif s’élève à 129 millions d’euros en application d’une clause d’ajustement de prix.

 

Contribution à la date d’entrée en périmètre (en milliers d’euros)  1er janvier 2020
Écart d’acquisition  82 883
Actif immobilisé (dont droits d’utilisation)  28 679
Stocks  19 209
Clients, autres débiteurs et autres actifs courants  14 267
Emprunts (dont dettes locatives) et concours bancaires  3 105
Provisions  473
Impôts différés passifs  1 197
Fournisseurs et autres créditeurs  10 198

 

L’écart d’acquisition s’élève à 82,9 millions d’euros, calculé par différence entre le prix définitif payé et l’actif net acquis. La juste valeur des actifs acquis et des passifs repris a été finalisée dans les 12 mois suivant la prise de contrôle, soit avant le 31 décembre 2020. La contribution de Gulf Energy au chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 108 millions d’euros.

 

3.2.2 CESSION DE 45 % DE LA PARTICIPATION DANS RUBIS TERMINAL

 

Le 21 janvier 2020, le Groupe et le fonds d’investissement I Squared Capital ont signé un accord, concrétisé le 30 avril, aux termes duquel I Squared Capital a acquis indirectement 45 % de la participation de 99,8 % détenue par Rubis dans Rubis Terminal.

 

Au terme de cette opération, le Groupe conserve près de 55 % du capital de Rubis Terminal.

 

Les modalités de gouvernance fixées par le pacte d’actionnaires conclu avec I Squared Capital impliquent un contrôle conjoint. La participation du Groupe dans le partenariat ayant la nature de coentreprise, Rubis Terminal est intégré à compter du 30 avril 2020 dans les comptes du Groupe selon la méthode de la mise en équivalence.

 

L’opération s’analyse comme la cession intégrale de la participation de Rubis SCA dans Rubis Terminal suivie par la comptabilisation d’un nouvel investissement correspondant à la participation de 55 % conservée par Rubis SCA.

 

Au 31 décembre 2020, le « Résultat des activités destinées à être cédées » s’élève à 101,4 millions d’euros correspondant à :

 

83,2 millions d’euros de plus-value de cession nette d’impôt sur les sociétés, des commissions et autres frais ;
   
18,2 millions d’euros relatif au résultat de Rubis Terminal sur la période du 1er janvier 2020 au 30 avril 2020 comptabilisé conformément aux dispositions d’IFRS 5.

 

Dans le cadre de la transaction, Rubis Terminal a versé 232 millions d’euros en remboursement du compte courant et d’une partie de la prime d’émission (cf. ligne « Autres flux liés aux opérations d’investissement » du tableau des flux de trésorerie).

 

Au 30 avril 2020, le Groupe a comptabilisé la participation conservée de 55 % dans Rubis Terminal à sa juste valeur pour un montant de 218,7 millions d’euros, présentée sur la ligne « Titres mis en équivalence ».

 

Le résultat des titres mis en équivalence pour la période de huit mois entre le 1er mai et le 31 décembre 2020 est présenté sur la ligne « Quote-part de résultat des coentreprises » pour un montant de 4,3 millions d’euros.

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 220
   
 

3.3 GROUPE D’ACTIFS DESTINÉS À ÊTRE CÉDÉS

 

Principes comptables

 

Conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées », un actif immobilisé ou un groupe d’actifs et de passifs directement liés est considéré comme détenu en vue de la vente quand sa valeur comptable sera recouvrée principalement par le biais d’une vente et non d’une utilisation continue. Pour que tel soit le cas, l’actif doit être disponible en vue de sa vente immédiate et sa vente doit être hautement probable. Ces actifs ou groupes d’actifs destinés à être cédés sont évalués au plus bas de la valeur comptable et du prix de cession estimé, nets des coûts relatifs à la cession. Une activité arrêtée ou classée comme détenue en vue de la vente représente une activité significative pour le Groupe, ayant été une unité génératrice de trésorerie (UGT) et faisant l’objet, soit d’une cession, soit d’un classement en actif détenu en vue d’une vente. Les éléments du résultat et du bilan relatifs à ces activités arrêtées ou détenues en vue de la vente sont présentés sur des lignes spécifiques des comptes consolidés.

 

Au 31 décembre 2019, les activités destinées à être cédées correspondaient à l’activité Rubis Terminal.

 

En application de la norme IFRS 5 :

 

les groupes d’actifs et passifs destinés à être cédés avaient été présentés sur des lignes distinctes du bilan au 31 décembre 2019 ;
   
le résultat net publié du groupe Rubis au 31 décembre 2019 intégrait la contribution nette des entités Rubis Terminal sur une seule ligne du compte de résultat « Résultat des activités destinées à être cédées » ;
   
la contribution au résultat et aux flux de trésorerie consolidés du Groupe jusqu’à la date de perte de contrôle est présentée ci-après.

 

ÉLÉMENTS DU COMPTE DE RÉSULTAT - ACTIVITÉS DESTINÉES À ÊTRE CÉDÉES

(CONTRIBUTION RUBIS TERMINAL DU 1ER JANVIER AU 30 AVRIL 2020)

 

    31/12/2020    31/12/2019 
(en milliers d’euros)   (4 mois)    (12 mois) 
Chiffre d’affaires   104 711    305 688 
Résultat brut d’exploitation   25 321    88 120 
Résultat opérationnel courant   25 206    49 874 
Quote-part de résultat des coentreprises   2 444    4 170 
Coût de l’endettement financier net   (2 801)    (6 045) 
Impôt sur les sociétés   (6 261)    (13 904) 
Résultat net   18 185    31 795 
           
FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS - ACTIVITÉS DESTINÉES À ÊTRE CÉDÉES          
           
    31/12/2020    31/12/2019 
(en milliers d’euros)   (4 mois)    (12 mois) 
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles   38 165    76 016 
Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement   (56 043)    (69 897) 
Flux de trésorerie liés aux activités de financement   (16 885)    (15 788) 
Variation de la trésorerie   (34 316)    (9 277) 

 

    221
   
 
NOTE 4. Notes annexes au bilan

 

4.1   IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET DROITS D’UTILISATION

 

4.1.1   IMMOBILISATIONS CORPORELLES

 

  Principes comptables  
     
  La valeur brute des immobilisations corporelles correspond à leur coût d’acquisition.  
     
  Les frais d’entretien et de réparation sont enregistrés en charges dès qu’ils sont encourus, sauf ceux engagés pour la prolongation de la durée d’utilité du bien, alors inscrits en immobilisations.  
     
  L’amortissement est calculé selon la méthode linéaire sur la durée d’utilisation estimée des différentes catégories d’immobilisations, soit :  
           
    Durée  
  Constructions 10 à 40 ans  
  Installations complexes 10 à 20 ans  
  Matériel et outillage 5 à 30 ans  
  Matériel de transport 4 à 5 ans  
  Agencements et installations 10 ans  
  Matériel, mobilier de bureau 5 à 10 ans  
  Les coûts d’emprunts sont inclus dans le coût des immobilisations lorsqu’ils sont significatifs.    

 

Au 31 décembre 2020, aucun indice de perte de valeur n’a été identifié, les immobilisations corporelles continuant à être utilisées sur l’ensemble de l’exercice.

 

Valeurs brutes
(en milliers d’euros)
31/12/2019 Variations
de
périmètre
Acquisitions Diminutions Reclasse-
ments
Écarts de
conversion
31/12/2020
Autres immobilisations corporelles 286 175 1 258 15 807 (4 416) 4 319 (13 164) 289 979
Avances et acomptes sur immobilisations corporelles 1 360   6 079 (287) 595 (663) 7 084
Immobilisations en cours 132 054   104 521 (544) (74 835) (3 223) 157 973
Installations techniques, matériel et outillage 1 566 219 12 807 59 660 (29 390) 50 368 (45 034) 1 614 630
Terrains et constructions 530 233 12 164 25 838 (9 246) 17 078 (12 497) 563 570
TOTAL 2 516 041 26 229 211 905 (43 883) (2 475) (74 581) 2 633 236

 

Amortissements
(en milliers d’euros)
31/12/2019 Variations
de
périmètre
Augmentations Diminutions Reclasse-
ments
Écarts de
conversion
31/12/2020
Autres immobilisations corporelles (146 388) (2 405) (14 458) 3 862 358 5 302 (153 729)
Installations et matériel (1 051 003) (5 272) (68 055) 27 813 513 20 812 (1 075 192)
Terrains et constructions (250 739) (947) (15 239) 8 826 (870) 2 956 (256 013)
TOTAL (1 448 130) (8 624) (97 752) 40 501 1 29 070 (1 484 934)
VALEURS NETTES 1 067 911 17 605 114 153 (3 382) (2 474) (45 511) 1 148 302

 

Les variations de périmètre correspondent principalement :

 

à l’intégration de Gulf Energy pour 25,5 millions d’euros de valeur brute et 8,6 millions d’euros d’amortissements ;
   
à la révision à la baisse de la juste valeur des actifs acquis et passifs repris du groupe KenolKobil pour 0,8 million d’euros de valeur brute (révision réalisée durant la période d’affectation du prix payé).

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 222
   
 

4.1.2   DROITS D’UTILISATION (IFRS 16)

 

   
Principes comptables

La norme IFRS 16 définit le droit d’utilisation relatif à un contrat de location comme étant un actif qui représente le droit du preneur d’utiliser le bien sous-jacent pour une période donnée. Ce droit d’utilisation est reconnu par le Groupe à la date de prise d’effet du contrat de location (dès la mise à disposition de l’actif).

 

Les exemptions suivantes offertes par la norme ont été retenues par le Groupe :

 

•   les contrats avec une durée résiduelle inférieure à 12 mois ne donnent pas lieu à la comptabilisation d’un actif et d’une dette ;

 

•   les contrats relatifs aux actifs de faible valeur ont été exclus.

 

Les taux d’actualisation utilisés pour la valorisation des droits d’utilisation sont déterminés à partir du taux d’emprunt marginal du Groupe auquel est ajouté un spread pour tenir compte des environnements économiques spécifiques à chaque pays. Ces taux sont définis en fonction de la durée d’utilisation des actifs.

 

Le droit d’utilisation est évalué à son coût et comprend :

 

•   le montant initial de l’obligation locative ;

 

•   les paiements d’avance faits au bailleur nets, le cas échéant, des avantages reçus du bailleur ;

 

 les coûts directs initiaux significatifs encourus par le preneur pour la conclusion du contrat, correspondant aux coûts qui n’auraient pas été encourus si le contrat n’avait pas été conclu ;

 

  une estimation des coûts de démantèlement ou de remise en état du bien loué selon les termes du contrat le cas échéant.

 

L’amortissement est comptabilisé en charge au compte de résultat selon le mode linéaire sur la durée du contrat de location. Le droit d’utilisation fait l’objet d’une dépréciation s’il existe un indice de perte de valeur.

 

La durée du contrat correspond à la période non résiliable du contrat pendant laquelle le preneur a le droit d’utiliser l’actif sous-jacent, après prise en compte des options de renouvellement ou de résiliation que le preneur est raisonnablement certain d’exercer.

 

Les immobilisations financées au moyen de contrats de location-financement (conclus avant le 1er janvier 2019) sont présentées à l’actif en « Droits d’utilisation ». La dette correspondante est désormais inscrite en « Obligation locative ».

 

Valeurs brutes
(en milliers d’euros)
31/12/2019 Variations de
périmètre (1)
Acquisitions (2) Diminutions Écarts de
conversion
31/12/2020
Autres immobilisations corporelles 358   311   (40) 629
Matériel de transport 47 773   10 023 (6 837) (3 437) 47 522
Installations tech, matériel & outillage 19 314   1 070 (1 325) 733 19 792
Terrains & Constructions 144 490 12 126 26 567 (2 397) (11 071) 169 715
TOTAL 211 935 12 126 37 971 (10 559) (13 815) 237 658

 

Amortissements
(en milliers d’euros)
31/12/2019 Variations de
périmètre
Augmentations Diminutions Écarts de
conversion
31/12/2020
Autres immobilisations corporelles (175)   (197) (15) 23 (364)
Matériel de transport (8 193)   (20 984) 4 097 (392) (25 472)
Installations tech, matériel & outillage (6 312)   (2 418) 1 304 999 (6 427)
Terrains & Constructions (14 633) (486) (14 505) 1 251 1 520 (26 853)
TOTAL (29 313) (486) (38 104) 6 637 2 150 (59 116)
VALEURS NETTES 182 622 11 640 (133) (3 922) (11 665) 178 542

 

(1) Dont 12,1 millions d’euros relatif à l’intégration de Gulf Energy.
(2) Dont 12,2 millions d’euros en valeurs brutes relatifs à l’application de la décision IFRIC de novembre 2019.

 

    223
   
 

4.2   ÉCARTS D’ACQUISITION

 

   
Principes comptables

Regroupements d’entreprises antérieurs au 1er janvier 2010

 

Les regroupements d’entreprises réalisés avant le 1er janvier 2010 ont été comptabilisés selon la norme IFRS 3 avant sa révision applicable à partir de cette même date. Ces regroupements n’ont pas été retraités, IFRS 3 révisée étant d’application prospective.

 

Lors de la première consolidation d’une entreprise contrôlée exclusivement, les actifs, passifs et passifs éventuels ont été évalués à leur juste valeur conformément aux prescriptions des normes IFRS. Les écarts d’évaluation dégagés à cette occasion ont été comptabilisés dans les actifs et passifs concernés, y compris pour la part des minoritaires et non seulement pour la quote-part des titres acquis. L’écart résiduel représentatif de la différence entre le coût d’acquisition et la quote-part de l’acquéreur dans les actifs nets évalués à leur juste valeur, a été comptabilisé en goodwill lorsqu’il était positif et en résultat dans la rubrique « Autres produits et charges opérationnels » lorsqu’il était négatif (badwill).

 

Regroupements d’entreprises postérieurs au 1er janvier 2010

 

Les normes IFRS 3 révisée et IAS 27 amendée modifient les principes comptables applicables aux regroupements d’entreprises réalisés après le 1er janvier 2010.

 

Les principales modifications ayant un impact sur les comptes consolidés du Groupe sont :

 

•   la comptabilisation en charges des coûts directs liés à l’acquisition ;

 

•   la réévaluation à la juste valeur par résultat des participations détenues antérieurement à la prise de contrôle, dans le cas d’une acquisition par achats successifs de titres ;

 

•   la possibilité d’évaluer, au cas par cas, les intérêts minoritaires soit à la juste valeur soit à la part proportionnelle dans l’actif net identifiable ;

 

•   la comptabilisation à la juste valeur des compléments de prix à la date de prise de contrôle, les ajustements éventuels ultérieurs étant comptabilisés en résultat s’ils interviennent en dehors du délai d’affectation ;

 

•   les corrections de prix constatées sur les acquisitions réalisées par le Groupe sont constatées en flux de trésorerie liés aux activités d’investissement au même titre que le prix initial.

 

En application de la méthode de l’acquisition, le Groupe comptabilise à la date de prise de contrôle les actifs acquis et passifs repris identifiables à leur juste valeur. Il dispose alors d’un délai maximal de 12 mois à compter de la date d’acquisition pour finaliser la comptabilisation du regroupement d’entreprises considéré. Au-delà de ce délai, les ajustements de juste valeur des actifs acquis et passifs repris sont comptabilisés directement en résultat.

 

L’écart d’acquisition est déterminé par différence entre, d’une part, la contrepartie transférée (principalement le prix d’acquisition et le complément de prix éventuel hors frais d’acquisition) et le montant des intérêts minoritaires et, d’autre part, la juste valeur des actifs acquis et passifs repris. Cet écart est inscrit à l’actif du bilan consolidé lorsqu’il est positif et en résultat dans la rubrique « Autres produits et charges opérationnels » lorsqu’il est négatif (badwill).

 

Suite à la mise en place d’IFRS 3 révisée, une option existe pour l’évaluation des intérêts minoritaires à la date d’acquisition : soit pour la quote-part qu’ils représentent dans l’actif net acquis (méthode du goodwill partiel), soit pour leur juste valeur (méthode du goodwill complet). L’option est exerçable au cas par cas lors de chaque regroupement d’entreprises.

 

Dans le cadre de l’affectation des écarts d’acquisition dégagés lors des différents regroupements d’entreprises, les groupes d’Unités Génératrices de Trésorerie (UGT) retenus par Rubis sont :

 

•   l’activité Distribution (Europe) ;

 

  l’activité Distribution (Afrique) ;

 

•   l’activité Distribution (Caraïbes) ;

 

•   l’activité support & services.

 

Cette allocation est calquée sur l’organisation de la Direction Générale des opérations du Groupe et sur le reporting interne permettant, outre le pilotage de l’activité, le suivi du retour sur capitaux employés, i.e. le niveau le plus bas auquel le goodwill est suivi pour des besoins de gestion interne.

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 224
   
 
  Principes comptables (suite)  

Dépréciation des écarts d’acquisition

 

Les goodwill font l’objet d’un test de perte de valeur, conformément aux dispositions de la norme IAS 36 « Dépréciation des actifs », au moins une fois par an ou plus fréquemment s’il existe des indices de perte de valeur. Les tests annuels sont effectués au cours du quatrième trimestre.

 

Le test de perte de valeur consiste à comparer la valeur recouvrable et la valeur nette comptable de l’UGT ou du groupe d’UGT, y compris le goodwill. Une UGT est un ensemble homogène d’actifs (ou groupe d’actifs) dont l’utilisation continue génère des entrées de trésorerie largement indépendantes des entrées de trésorerie générées par d’autres groupes d’actifs.

 

La valeur recouvrable est la valeur la plus élevée entre la juste valeur diminuée des coûts de cession et la valeur d’utilité.

 

La valeur d’utilité est déterminée sur la base des valeurs actualisées des flux de trésorerie attendus.

 

La juste valeur diminuée des coûts de cession correspond au montant qui pourrait être obtenu de la vente de l’actif (ou groupe d’actifs), dans des conditions de concurrence normale, diminué des coûts directement liés à la cession.

 

Lorsque la valeur recouvrable est inférieure à la valeur nette comptable de l’actif (ou groupe d’actifs), une perte de valeur est enregistrée en résultat pour le différentiel et est imputée en priorité sur les goodwill.

 

Ces pertes de valeur sont irréversibles.

 

(en milliers d’euros) 31/12/2019 Variations de
périmètre
Écarts de
conversion
Dépréciation 31/12/2020
Activité Distribution (Europe) 266 731 320 (120)   266 931
Activité Distribution (Afrique) 493 701 83 011 (61 586)   515 126
Activité Distribution (Caraïbes) 370 531   6 864 (46 000) 331 395
Activité support & services 114 057   (7 660)   106 397
ÉCARTS D’ACQUISITION 1 245 020 83 331 (62 502) (46 000) 1 219 849

 

Les variations de périmètre correspondent essentiellement à la première intégration de Gulf Energy (cf. note 3.2.1 de la présente annexe). La finalisation des allocations de prix d’acquisition en 2019 n’a pas donné lieu à des ajustements significatifs.

 

Une perte de valeur de 46 millions d’euros avait été constatée au 30 juin 2020 reflétant les changements intervenus dès le premier semestre 2020 dans l’environnement politique et économique spécifique à Haïti et qui pourraient affecter de façon durable les conditions d’opération du Groupe dans ce pays.

 

Tests de dépréciation au 31 décembre 2020

 

Au 31 décembre 2020, Rubis a testé de manière systématique tous ses écarts d’acquisition.

 

Les valeurs recouvrables ont été déterminées sur la base du calcul de la valeur d’utilité. Les calculs des valeurs d’utilité reposent sur des projections de flux de trésorerie sur la base de budgets financiers approuvés en fin d’exercice par la Direction, couvrant une période de trois ans. Les principales hypothèses formulées concernent les volumes traités et les marges unitaires. Les flux de trésorerie au-delà de la période de trois ans sont extrapolés en appliquant un taux de croissance de 2 %.

 

Les plans d’affaires établis par le management reflètent les effets économiques et financiers de la pandémie. L’année 2021 est encore marquée par un recul des volumes plus ou moins marqué en fonction des activités. Les années suivantes reflètent un niveau de performance généralement comparable à celui observé avant la crise sanitaire.

 

Le taux d’actualisation retenu, qui repose sur le concept du coût moyen pondéré du capital (encore appelé « WACC »), reflète les appréciations actuelles du marché de la valeur temps de l’argent et les risques spécifiques à chaque UGT ou groupe d’UGT.

 

Les taux d’actualisation utilisés sont les suivants :    
Groupe d’UGT Taux 2020 Taux 2019
Activité Distribution (Europe) 4,8 % 5,4 %
Activité Distribution (Afrique) entre 4,8 et 12,7 % entre 4,9 et 13,6 %
Activité Distribution (Caraïbes) entre 4,8 et 14,1 % entre 4,9 et 14,0 %
Activité support & services entre 4,8 et 8,7 % entre 4,9 et 9,3 %

 

Les tests au 31 décembre 2020 n’ont révélé aucune perte de valeur additionnelle par rapport au 30 juin 2020.

 

Sensibilité des valeurs recouvrables au 31 décembre 2020

 

Une hausse de 1 % du taux d’actualisation ou une baisse de 1 % du taux de croissance ne générerait pas de dépréciation des écarts d’acquisition au 31 décembre 2020.

 

De même, une baisse de 5 % des flux futurs actualisés ne remet pas en cause les conclusions des tests au 31 décembre 2020.

 

Enfin, le décalage d’un an des hypothèses de sortie de la pandémie (retour à la normale des activités) prises par le Groupe ne remet pas en cause les conclusions des tests au 31 décembre 2020. La valeur d’utilité des groupes d’UGT testés resterait supérieure à leur valeur nette comptable.

 

    225
   
 

4.3   IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

 

Principes comptables

Les immobilisations incorporelles sont comptabilisées à leur coût d’acquisition.

 

Les immobilisations incorporelles à durée définie sont amorties selon le mode linéaire sur des périodes qui correspondent à la durée d’utilisation prévue et sont soumises à un test de perte de valeur chaque fois que les événements ou changements de circonstances indiquent que les valeurs comptables pourraient ne pas être recouvrables.

 

Conformément à la norme IFRS 15, les coûts d’obtention de contrats liés à la distribution de gaz liquéfiés en France sont inscrits à l’actif en « Autres immobilisations incorporelles » et amortis sur la durée de vie moyenne observée pour les contrats correspondants (10 ans).

 

Valeurs brutes
(en milliers d’euros)
31/12/2019 Variations
de
périmètre
Acquisitions Diminutions Reclasse-
ments
Écarts de
conversion
31/12/2020
Autres concessions, brevets et droits similaires 23 751 1 270 1 830 (277) (159) (1 209) 25 206
Droit au bail 1 687         (149) 1 538
Autres immobilisations incorporelles 36 720   2 503 (8 740) 294 (714) 30 063
TOTAL 62 157 1 270 4 333 (9 017) 135 (2 072) 56 807

 

Amortissements
(en milliers d’euros)
31/12/2019 Variations
de péri-
mètre
Augmentations Diminutions Reclasse-
ments
Écarts de
conversion
31/12/2020
Autres concessions, brevets et droits similaires (9 622) (1 075) (1 551) 141   987 (11 120)
Autres immobilisations incorporelles (21 071)   (2 355) 8 493   246 (14 687)
TOTAL (30 693) (1 075) (3 906) 8 634   1 233 (25 807)
VALEURS NETTES 31 464 195 427 (383) 135 (839) 31 000

 

Les variations de périmètre correspondent à l’intégration de Gulf Energy.

 

4.4   PARTICIPATION DANS LES ENTREPRISES ASSOCIÉES

 

Les informations concernant les participations ne donnant pas le contrôle, les participations dans les entreprises communes et les participations dans les coentreprises sont données dans les notes 7 à 9 de la présente annexe.

 

  RUBIS – DOCUMENT D’ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2020 226
   
 

4.5   ACTIFS FINANCIERS

 

Principes comptables

L’évaluation et la comptabilisation des actifs financiers sont définis par la norme IFRS 9 « Instruments financiers » qui remplace la norme IAS 39 « Instruments financiers : comptabilisation et évaluation ».

 

Classification et évaluation

 

Les actifs financiers sont comptabilisés dans le bilan du Groupe lorsqu’il devient partie aux dispositions contractuelles de l’instrument.

 

La classification proposée par IFRS 9 détermine la façon dont les actifs sont comptabilisés ainsi que leur méthode d’évaluation. Le classement des actifs financiers est fonction de deux critères cumulatifs : le modèle de gestion qui est appliqué à l’actif et les caractéristiques de ses flux de trésorerie contractuels.

 

En fonction de l’analyse combinatoire des deux critères, la norme IFRS 9 distingue trois catégories d’actifs financiers, dont l’évaluation et le traitement comptable sont spécifiques à la catégorie concernée :

 

•   soit les actifs financiers sont évalués à l’arrêté comptable au coût amorti ;

 

  soit les actifs financiers sont valorisés à la juste valeur en contrepartie des autres éléments du résultat global ;

 

  soit les actifs financiers sont évalués à la juste valeur par le biais du compte de résultat.

 

Les actifs financiers au coût amorti comprennent principalement les obligations et titres de créances négociables, les prêts et les créances.

 

Les actifs financiers évalués à la juste valeur par autres éléments du résultat global comprennent principalement les titres de participation, anciennement classés en titres disponibles à la vente.

 

Les actifs financiers évalués à la juste valeur par résultat comprennent les disponibilités, les Sicav et autres fonds.

 

Le Groupe a utilisé la hiérarchie de juste valeur de la norme IFRS 7 pour déterminer le niveau de classement des actifs financiers :

 

  niveau 1 : prix cotés sur des marchés actifs pour des actifs ou des passifs identiques ;

 

 niveau 2 : utilisation de données autres que les prix cotés visés au niveau 1, qui sont observables pour l’actif ou le passif concerné, soit directement soit indirectement ;

 

•  niveau 3 : utilisation de données relatives à l’actif ou au passif qui ne sont pas basées sur des données observables de marché.

 

Dépréciation des actifs financiers

 

La norme IFRS 9 introduit un modèle de dépréciation fondé sur les pertes attendues. Ce modèle n’a pas d’impact significatif sur l’estimation du risque de dépréciation des actifs financiers.

 

Évaluation et comptabilisation des instruments dérivés

 

Le Groupe utilise des instruments financiers dérivés afin de gérer son exposition aux fluctuations des taux d’intérêt, des cours de change en devises étrangères et des prix de matière première. Dans le cadre de sa politique de couverture, le Groupe a recours à des swaps. Il peut aussi utiliser des contrats de caps, floors et options. Les instruments dérivés utilisés par le Groupe sont évalués à leur juste valeur. Sauf exception détaillée ci-dessous, la variation de juste valeur des instruments dérivés est toujours enregistrée en résultat.

 

Les instruments dérivés peuvent être désignés comme instruments de couverture dans une relation de couverture de juste valeur ou de flux futurs de trésorerie :

 

 une couverture de juste valeur permet de couvrir le risque de variation de valeur de tout élément d’actif ou de passif, du fait de l’évolution des taux de change ;

 

•  une couverture de flux de trésorerie futurs permet de couvrir des variations de valeur des flux futurs de trésorerie attachés à des actifs ou des passifs existants ou futurs.

 

Seule la couverture de flux de trésorerie est appliquée par le Groupe.

 

La comptabilité de couverture est applicable si :

 

•  la relation de couverture est clairement définie et documentée à la date de sa mise en place ;

 

•  l’efficacité de la relation de couverture est démontrée dès son origine et tant qu’elle perdure.

 

L’application de la comptabilité de couverture des flux de trésorerie a pour conséquence que la partie efficace de la variation de juste valeur de l’instrument de couverture est enregistrée directement dans les autres éléments du résultat global. La variation de la valeur de la part inefficace est comptabilisée en résultat dans la rubrique « Autres produits et charges financiers ». Les montants enregistrés dans les autres éléments du résultat global sont recyclés au compte de résultat pendant les périodes au cours desquelles les flux de trésorerie couverts affectent le résultat.

     
    227
   
 
Répartition des actifs financiers par classes (IFRS 7) et par catégories (IFRS 9)   Valeur au bilan Juste valeur
(en milliers d’euros) Note 31/12/2020 31/12/2019 31/12/2020 31/12/2019
Coût amorti   529 218 671 685 529 218 671 685
Obligations et titres de créances négociables 4.5.1 1 651 932 1 651 932
Autres créances rattachées à des participations (long terme) 4.5.1 11 481 12 824 11 481 12 824
Prêts, dépôts et cautionnements (long terme) 4.5.1 36 160 10 982 36 160 10 982
Prêts, dépôts et cautionnements (court terme)